Accueil Alpinisme Cascade Ski Arctique Kayak Lienzutiles Livres et cinema Voile

Kayak en Norvège

Les Lofoten - Les Fjords du Sud

Les Lofoten

Au mois d’août, nous sommes allés aux Lofoten faire du kayak. Où sont les Lofoten ? Quelque part au nord de la Norvège, elles pointent dans la mer du nord, bien après le cercle polaire. Pour y aller, c’est le bout du monde ; le plus simple en voiture, c’est de passer par l’Allemagne, de prendre le ferry qui en 27 heures amène à Helsinki et de remonter la Finlande. Tout ne correspond pas à l’image qu’on s’en fait : on passe le cercle polaire par 27°C et on entre en Norvège en traversant des forêts de bouleaux brûlées par un incendie… pas besoin d’aller dans les Calanques. Toute la navigation sur la côte sud des Lofoten sera finalement parfaitement agréable : pas trop de pluie et même de très belles journées, pas de vent et mer calme. Pour la faune, dès le premier jour, nous entendons le souffle des baleines dans le fjord et nous ne tardons pas à en voir une demi-douzaine ; on va pagayer au milieu de la troupe… en fait de baleines, ce sont des orques. Bon, pas méchants, mais quand même carnivores… on prend congé civilement et on continue. Une belle rencontre aussi avec les aigles à queue blanche qu’on approche à quelques mètres. En revanche, très peu de phoques ; concurrents des pêcheurs sur les stocks de poissons, on soupçonne qu’ils sont chassés assez vigoureusement. Les baleines aussi sont chassées ; nous croisons de nombreux baleiniers, même si cette activité est en voie de ringardisation rapide... Pour la pêche, c’est tout simplement magique: dès que l’on trempe une ligne, les lieux et maquereaux se battent pour sauter dans le kayak. En 1/2 heure chaque jour, le repas du soir est assuré. Le truc fantastique, c’est qu’il n’y a pas de poissonnerie en Norvège bien qu'il y ait des bateaux de pêche absolument partout. Au terme d’une enquête minutieuse, nous avons pu déterminer ce que les Norvégiens font de tout le poisson qu’ils pêchent (les Lofoten sont l’un des principaux spots de pêche à la morue) : ils le font sécher au grand air puis ils l’entreposent dans des hangars. Lorsqu’il est rendu à l’état de carton bien sec, ils décident qu’il est enfin propre à la consommation, accompagné de délicieuses patates bouillies. Bref, c’est pas la gloire culinaire… Et cela éclaire d’un jour nouveau le fameux bouquin « le festin de Babette » de Karen Blixen où une cuisinière Française (l'une des meilleures de Paris) épate tout un fjord de ses prodiges, financés par un billet gagnant de loterie. La navigation se poursuit sans encombre vers la pointe sud des Lofoten, avec Reine et ses fjords, le clou photographique de tous les calendriers des postes Norvégiennes. Et au-delà, jusqu’à la pointe sud des Lofoten où se situe le fameux Maelström ; relire le final de 20 000 lieues sous les mers. Je pensais y voir quantité de bateaux de touristes… Ben non : nous étions seuls, avec 6 aigles quand même. Nous avons longé la côte au plus près ; il y avait déjà des courants à raser les moustaches des poissons chats. Je ne sais pas trop comment ça se passe plus au large. A part ces belles journées de kayak, quelques navettes pour aller chercher les voitures en stop et en bus. Cela nous a permis d’admirer les paysages intérieurs des Lofoten, à faire rêver de la Suisse : champs de fourrage, vaches et moutons. Photos Lofoten  Hambourg et Helsinki

Ferries

Travemünde - Helsinki: Finnlines - http://www.finnlines.com/ Suède (Umea) - Norvège (Wasa) : Wasaline - http://www.wasaline.com/  

Les Fjords du Sud

Fjord de Geiranger: Rencontre avec 2 dauphins, de bon matin, dans un des plus beaux fjords... Affreux, sales... et méchants! 3 bateaux de croisière qui déversent leur contingent de touristes à la même heure et sans prévenir, c'est le D-day! Quant à la fumée, dans un fjord encaissé, ça se voit... La fin de journée a été marquée par une belle collision entre les 2 bateaux de gauche sur la photo... le journal du matin en a fait sa une. Atlantique, Naerofjorden: Avec un grain d'anthologie! Petit point à noter pour la navigation non motorisée: si les marnages sont assez modestes comparés à ceux que l'on observe sur nos côtes, il peut en revanche se former des courants de marées vraiment forts en certains points précis de ces fjords (8 km/h?). Les autochtones pratiquant plutôt le ferry ou le bateau à (gros) moteur ne s'en soucient guère, mais à la voile ou à la rame, cela surprend parfois... Ce n'est pas pour rien que la Norvège est le pays du maëlstrom! Je n'ai pas trouvé beaucoup de littérature sur la navigation à la pointe des Lofoten (où se tient le fameux maëlstrom); mais il existe un site remarquable sur le golfe Corryvreckan qui présente le même type de phénomène de marée en Ecosse au nord de l'île de Jura: http://www.whirlpool- scotland.co.uk/ La page "sports" est entièrement consacrée au kayak dans ce coin, avec des photos superbes. Photos Ailleurs et autres: Pour les aficionados: église en bois debout, authentique vaisseau viking, le kayak du "Fram" et le "Gjoa" qui a ouvert le passage du Nord Ouest. Photos Et pour préparer une belle navigation sur plusieurs jours ou semaines, sur les côtes ou dans les fjords:  les archives météo: https://fr.tutiempo.net/ -
Mer et Montagne