Accueil Alpinisme Cascade Ski Arctique Kayak Lienzutiles Livres et cinema Voile A suivre

Voile en Espagne

Navigation

Gijon - La Rochelle - 2021

Arrivée à Gijon le samedi soir après quelques tracas administratifs liés au COVID et aux vols disponibles; dîner en ville avec Brigitte et Patrick qui sont arrivés la veille. Départ le lendemain pour Lastres, petit port sympa avec 2 ou 3 places visiteurs. On repart lundi pour San Vicente où nous allons récupérer Philippe et Angeline. La navigation sera comme tous les jours suivants le long de la côte espagnole : pétole le matin (moteur) puis vent de E-NE l'après-midi (donc moteur aussi si on est pressé...) L'arrivée à San Vicente se fait sans souci à l'étale de PM et on récupère nos 2 équipiers. Pour la nuit, c'est plus compliqué: pas de place au ponton visiteur, les tonnes d'amarrage sont démontées, le ponton pêche est plein de bateaux de pêche. Reste le mouillage, mais avec un coeff important, c'est dans le lit de la rivière, donc plein jus. Un peu de cirque pour mouiller l'ancre, prendre en plus une bouée pour essayer de na pas trop éviter, bouée dont l'anneau finit par casser... Fort heureusement, il y a beaucoup de courant au jusant mais très peu au flot, donc la nuit se termine tranquillement et nous repartons le matin à PM pour Laredo. Laredo, cadre superbe, puis Bilbao, Saint Sébastien où l'on parvient à se faufiler à quai, Saint Jean de Luz qui est probablement le seul (?) port à pendille de la façade Atlantique et de la Manche. Et on sort le spi symétrique sur la dernière étape! La nav de nuit vers Oléron promet d'être un peu "sport" avec un vent 4 à 5 plein nord après une zone de pétole au départ. Effectivement, départ au moteur (pétole) puis le vent se lève et forcit, et puis la mer aussi! On passe sous trinquette et 3 ris dans une mer pas sympa devant Mimizan et on met le moteur. Le sémaphore nous appelle pour nous demander si tout va bien, où nous allons et notre ETA. Et puis la mer se calme; on reste au moteur plein nord en enchaînant les quarts. La journée de dimanche est sympa à la voile. On finit au moteur plein nord pour attraper la marée de 22h00 à Saint Denis d'Oléron. Fin de nav plaisir avec mouillage déjeuner à l'île d'Aix et 2 nuits à Saint Martin de Ré avant l'arrivée à La Rochelle. Photos

Trans Gascogne - 2019

Départ pour La Corogne, pour récupérer Soprano (le bateau du club) et le ramener à Concarneau. Très fort vent du nord est, alors on attend que ça se calme. Visite de La Corogne, qui est une ville superbe. Le lendemain, on bouge de l'autre côté de la baie dans le petit port d'Ares, sympa mais bien mortibus... Je n'ose imaginer la situation hors saison... Accalmie de vent et on en profite pour passer le cap Ortegal et faire une dernière halte au petit port de Cariño avant d'entamer la traversée du Golfe de Gascogne. Traversée sans histoire et avec pas beaucoup de vent; on arrive lundi en fin de journée à Belle Ile. Puis Groix, Loctudy et enfin Concarneau. Un seul souci pendant la traversée: les baleines... 1er jour, 1ère baleine à 50 mètres du bateau: elle passe, elle ondule, elle souffle; superbe, quelle chance! 2ème jour, 2ème baleine toujours à 50 mètres... puis une nageoire, dont on ne verra pas le (ou la) propriétaire... Et enfin, plus foireux, un écho du sondeur, d'abord à 36 mètres et, plus tard, à 4 mètres, puis 3,5 mètres... on aurait entendu une mouche voler sur le bateau... Et puis tout est redevenu normal. Photos

2017

Quelques photos de notre semaine de voile en Catalogne. Beau temps avec pas mal de Tramontane en début de semaine; on en a profité pour aller de Palamos à Barcelone. L'aller / retour a été un peu laborieux parce que, au sud, en revanche, il y avait assez peu de vent. Pour finir, une petite tentative de remontée vers Estartit, au nord, mais la Tramontane était toujours là, et bien là! Après un petit demi-tour par force 7, retour au port de Palamos. Dernière journée en voiture au cap Creus et à la maison de Dali. Tout est fin prêt pour l'Ecosse cet été!
Mer et Montagne